Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

...Limon y Sal...

5e3f90204b0391d6345903314a3a9bea.jpg

Hier matin pendant le cours d'espagnol j'ai écrit une longue argumentation très scolaire à envoyer à ma mère pour la convaincre de m'autoriser à rester seule à Paris pour le mois d'août. Ça faisait longtemps que je préparais ça dans ma tête, il fallait que je passe à l'action. Et comme tout plan machiavélique, je vais le mettre en oeuvre et le mener à bien avec succès.

Tous les ans ma mère et moi partons en hermitage dans un petit chalet des Dolomites italiennes proche de Venise. La résidence secondaire de feu mes grands-parents. Le village de ma famille italienne, des oncles, des cousins, des grandes tantes, des cousins du troisième degré, des neveux de belles-soeurs de grands-oncles... Un voyage dont la tradition perdure depuis ma naissance. L'unique entorse qui lui a été faite, c'était pour l'été 2005, lorsque je me suis enfuie au pays des kangourous. Mais cette année j'ai décidé d'échapper une fois de plus à ce retour aux sources. D'autant plus que je dois bosser en vue de mon entrée en prépa... *youpi*

Un peu plus tard on a lu une poésie de Miguel Hernandez, Elegía a Ramón Sijé. Un texte triste à se pendre, sur la mort d'un ami cher à l'auteur. J'ai pensé à mes amis et j'ai imaginé le pire. Je crois qu'à ce moment-là mon cerveau a tout simplement buggé, il n'arrivait pas à concevoir de les supprimer de l'univers. J'ai alors réalisé que je serais inconsolable si je venais à en perdre un seul, et j'ai angoissé. À notre conversation suivante j'ai informé Ana de l'interdiction de mourir que je lui imposais. Elle a accepté les termes du contrat, et moi de même.

Il y a une chanson qui me trotte dans la tête depuis hier soir. Elle s'est installée là sans demander la permission à qui que ce soit, après que j'aie vu le navet-ou-presque qu'est Harry Potter 5 au cinéma en espagnol.

Elle s'appelle Limon y Sal. C'est une jolie chanson toute tendre et toute joyeuse. Je crois que c'est aussi elle qui me fait sourire ces jours-ci.

Les commentaires sont fermés.